Comment la définition du Client Cible influe sur le Copywriting

Quand on veut parler à tout le monde, on ne parle à personne. C’est une règle en matière de marketing. Tout comme il est vital de connaître la mission de son entreprise, il est primordial de définir son client cible. C’est d’ailleurs la première étape que l’on réalise lorsque je commence à travailler avec un nouveau client.

Même si votre commerce, service, entreprise, association, va probablement servir plusieurs profils de clients, il est nécessaire de connaître sa clientèle principale (celle que l’on a, ou celle que l’on vise) pour pouvoir lui parler correctement. C’est-à-dire adapter les outils et les techniques de copywriting en fonction de ses attentes, besoins et affinités.

Votre client cible sait-il que vous lui parlez ?

La première chose à faire lorsque vous avez défini votre client idéal, c’est de lui faire savoir que vous voulez le servir. Pour cela, il est important qu’il se sente concerné lorsqu’il visite votre site ou vos réseaux sociaux.

Regardez mon exemple : dès que vous arrivez sur la page d’accueil de Comm’éthique, vous comprenez qui est mon client type. Mais je le rappelle encore, plus en détail, sur ma page de services de rédaction, ainsi que sur ma page de services pour commerces locaux.

Est-ce une répétition inutile ?

Non, car je ne sais pas quelle page visitera mon client potentiel, et parce que je veux absolument être contactée par des clients avec qui je voudrais travailler. Communiquer pour tout le monde c’est parler dans le vide, et vouloir travailler avec tout le monde c’est ne jamais vraiment maîtriser les services que l’on propose. De plus, en filtrant les propositions dès l’arrivée, je gagne du temps pour travailler et faire tourner mon entreprise.

Est-ce que cela m’empêchera strictement de travailler avec d’autres profils de clients ?

Absolument pas, car je pourrais être contactée par un prospect qui apprécie particulièrement ce que je fais et comment je le fais, je pourrais établir des contacts lors d’événements de networking, ou me faire recommander…

Adapter ses outils et techniques de copywriting à son client idéal

Dessinons un exemple concret : Je suis caviste indépendant. J’ai un concurrent principal dans ma ville. Il s’y trouve également une boutique un peu plus généraliste qui vend quelques vins, et bien sûr je dois composer avec les supermarchés et leurs vins à prix cassés. Mon enseigne a plusieurs décennies, elle est réputée dans la région, mais a une image moins jeune que celle de mon concurrent. Ma clientèle est plutôt fidèle, elle a 45 ans et plus, majoritairement masculine.

Avant de rentrer dans une analyse plus poussée, je pourrais proposer à ce client deux stratégies de communication web : renforcer sa position actuelle (fidéliser et s’assurer de récupérer un maximum de clients semblables à son client moyen actuel) ou toucher de nouvelles cibles (femmes, jeunes actifs, trentenaires…).

Selon notre choix, les outils seront différents.

Canaux de communication et techniques de rédaction web

Si nous ciblons les clients similaires à ceux qui fréquentent actuellement la boutique, nous n’aurons aucun intérêt à utiliser Instagram par exemple. Nous serons peut-être face à des clients qui apprécient plus la lecture que le visuel, et qui ne souffrent pas de la sur-information sur Internet. Un blog professionnel rempli d’articles bien fouillés, qui élèvent leurs connaissances sur le monde du vin, pourrait avoir une forte valeur ajoutée. L’investissement dans une page Facebook serait à envisager après un sondage ou une étude des statistiques actuelles.

Ciblons maintenant les jeunes actifs, partant du principe qu’ils ont moins de moyens et des a priori sur le vin. Ils se fournissent généralement au supermarché car ils n’y connaissent pas grand chose et pensent que les cavistes sont hors de prix. Ils ont aussi peur de ne pas pourvoir exprimer leur besoin. Nous allons très certainement exploiter les réseaux sociaux, mettre en avant l’accessibilité et les avantages d’un caviste, utiliser des gifs (images animées), des formats courts (des informations brèves mais utiles), des références à la pop culture, de l’humour…

La majorité des clients de 45 ans et plus auraient-ils plus tendance à venir acheter leur vin chez vous si vous partagiez des posts avec des références à Game of Throne ? La majorité des clients jeunes actifs se sentiraient-ils plus en confiance si vous publiiez des articles qui insistent sur le prestige du monde du vin ? C’est peu probable !

Évidemment, tout ceci est hypothétique, seule une étude de marché (sondage, questionnaire, formulaire…) nous permettra de dresser des constats et d’orienter notre stratégie.


Viennent encore les questions du ton des posts et articles (tu ou vous, style soutenu ou tout public…), de la fréquence de publication, des codes couleur, du choix des images…

Voici pourquoi la première étape doit absolument être la définition du client cible. On parle à une personne type, on ne s’éparpille pas, on ne gaspille pas de temps et d’argent. Cela ne ferme absolument pas la porte aux autres clients. D’ailleurs, une fois l’objectif atteint, rien ne nous empêche de travailler sur une seconde cible. En effet, il est tout à fait possible de créer un blog pour atteindre un type de clientèle, et d’investir un réseau social particulier pour parler à un autre genre de client, mais pas en même temps 😉 .


A toi ! Dis-moi en commentaire dans quel secteur tu évolues, et si tu avais déjà réfléchi à ton client cible !


Je suis rédactrice web spécialisée dans l’accompagnement d’entrepreneurs éthiques qui débutent sur Internet ou qui n’ont jamais vraiment établi de stratégie de contenu. Je privilégie les domaines de l’artisanat et de la production locale (produits de bouche, vin 😀 bière et spiritueux, créations artistiques, upcycling…), du service à la personne (coaching, conseil, thérapie, sport) et de l’écologie (bio, locavore, durable, équitable). En bref, j’aide les clients qui proposent des produits ou services à forte valeur ajoutée, et qui rendent leurs clients heureux !

Tu peux en savoir plus en t’inscrivant gratuitement à la newsletter, ou me contacter directement pour en discuter !

Rédactrice web passionnée, j'accompagne les projets éthiques et leur donne toute la visibilité qu'ils méritent sur Internet !
Posts created 11

4 commentaires pour “Comment la définition du Client Cible influe sur le Copywriting

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Envie d’optimiser votre communication ?

Recevez « Les bases du marketing de contenu », des conseils et la liste des packs prêts-à-commander en vous inscrivant à la newsletter. Vous pourrez en plus demander votre AUDIT GRATUIT.

%d blogueurs aiment cette page :