Différenciation : ne faites pas la même chose que vos concurrents

Quel est cet élément qui fera mouche lorsque vous prospecterez ? Cette chose qui vous permettra de capter l’attention, de décrocher un contrat, de conclure une vente ? Votre promesse, vos valeurs, votre prix ? Dans un monde où les reconversions professionnelles sont de plus en plus fréquentes, où tout le monde est visible sur le web et où chacun peut créer son métier, il faut se différencier. Plutôt que d’utiliser des prix à la baisse qui ne reflètent pas votre expertise et vos qualités, travaillez votre identité et votre différenciation.

Différenciation, quésaco ?

Se différencier de la concurrence et de tous les autres acteurs présents sur le marché, c’est mettre le doigt sur ce qui rend votre proposition unique. C’est la raison pour laquelle votre prospect devrait signer avec vous, et pas avec le voisin.

La différenciation, c’est aussi ce qui permet à certains professionnels de vendre leurs prestations ou produits 2 fois, 10 fois, 100 fois plus chères, alors qu’ils ne sont peut-être pas meilleurs, mieux formés ou plus expérimentés que vous !

Cet élément, ou cet ensemble d’éléments, qui vous rend unique, doit apparaître clairement dans votre communication, dans vos pitch d’introduction, sur votre site web, sur vos réseaux sociaux, dans vos conférences…


Lire aussi : Pourquoi vous devriez adopter une stratégie de différenciation pour votre société ?


Votre différenciation, ce n’est pas vous

Ce qui vous rend différent, ce n’est pas l’étalage de vos diplômes, formations, expériences. En tout cas, pas présenté de la sorte. Dans votre communication, pensez toujours en terme d’avantages client et de proposition de valeur. Avec quoi votre client repart-il après avoir conclu une affaire avec vous ? Qu’est-ce qui va changer dans sa vie ? Comment vous l’aidez mieux qu’un autre professionnel qui fait « la même chose » que vous ?

Quelques idées pour se différencier

Mes différenciations dans le domaine de la rédaction web :

  • Je travaille avec un nombre limité de clients simultanément pour pouvoir les suivre de près, je suis la seule personne de contact = pas de perte de temps pour expliquer plusieurs fois la même chose ni d’informations approximatives.
  • Je me limite à certains secteurs particuliers, quitte à refuser des contrats = je travaille sur des textes qui me passionnent, je connais très bien mon sujet, je suis en veille active.
  • Je cible les entrepreneur.e.s qui sont déjà lancés mais n’ont jamais investi dans leur communication web, mon client est très particulier = je me perfectionne dans un créneau spécifique et je connais mon client habituel et ses contraintes récurrentes (au passage, je rappelle que travailler avec tout le monde c’est travailler avec personne 😜).
  • Je suis moi-même une entrepreneur.e junior, je vis les frustrations, les freins, les obstacles de mes clients = j’ai une compréhension particulière de la situation, je communique également sur les thèmes de l’entrepreneuriat, j’encourage mes clients dans leur développement positif.
  • J’écris aussi des romans = c’est quelque chose de très peu commun qui va marquer les discussions, et cela prouve ma passion pour l’écriture (parce que tout le monde se dit « passionné de… » quand il essaie de décrocher un job ou une mission).

Quelques idées clés : produit ou service unique, marché très ciblé (marché de niche), une spécificité particulière qu’on ne retrouve pas dans la communication de tous vos concurrents.

Je suis conseillère en image vs Mes clientes deviennent leur propre styliste au quotidien

Voici deux exemples de textes de présentation que l’on pourrait retrouver sur une page Facebook par exemple. Laquelle semble plus qualitative, pour laquelle serait-on prêt à payer plus, qui propose quelque chose de nouveau et d’innovant qui semble vraiment fonctionner, laquelle parle à son client ?

« Je suis conseillère en image depuis plus de 15 ans. Certifiée en colorimétrie MeilleureEcoleDeColorimétrieDAmérique©, experte de la règle DesSilhouettesTraduitesEnLettres© depuis 2001 et diplômée d’un Master en socio-psychologie. Je définis votre palette de couleurs et les coupes à privilégier pour être toujours élégante. »

« Et si vous deveniez votre propre styliste ? Basée sur une méthodologie unique en France, les cartes Caractères, je vous accompagne dans le développement de votre sensibilité à la mode. A la fin du module de coaching, vous avez toutes les clés en main pour vous habiller de manière élégante, en respectant votre personnalité, avec un budget shopping diminué de moitié !« 

Même si la première n’est pas mal écrite, point de vue du langage, même si la première conseillère a peut-être beaucoup plus d’expérience et de bagage que la seconde, son introduction n’est pas excitante et ne vend pas du rêve. Quand la cliente potentielle lit la seconde description, qui n’est pourtant pas parfaite, elle se voit déjà en train de conquérir le monde grâce à ses nouvelles aptitudes. Elle va acheter de l’indépendance et de l’autonomie. Elle va développer un super-pouvoir dont disposent peu de femmes, elle va faire des économies, elle n’aura plus jamais besoin de coaching.

La première description, je viens de l’écrire en 2 minutes, et vous l’avez déjà vue à quelques mots près sur des dizaines de sites. La seconde… bon ok, je l’ai écrite en 2 minutes aussi car elle sert juste d’illustration à cet article, mais si vous la croisiez sur le web, elle aurait au moins le mérite de vous intriguer. Pour peu que le sujet vous titille un peu, vous cliqueriez certainement pour en savoir plus.


CONSEIL : Votre différenciation doit apparaître partout dans votre communication orale et écrite (pitch, site web, réseaux sociaux, blog…). Elle doit également être en accord avec ce que vous faites, au risque de rendre vos clients mécontents. Changer la manière de dire les choses ne signifie pas mentir ou enjoliver la vérité.


Évidemment, il est difficile de penser à quelque chose qui n’a absolument jamais été fait (dans le cœur de votre business, ou dans votre communication), mais en vous différenciant, vous ne serez potentiellement en concurrence qu’avec les quelques entrepreneurs qui ont réfléchi à cette question. Et plus avec un océan de propositions similaires.

Pour vous démarquer de la concurrence, pensez :

  • storytelling,
  • humour,
  • visuels personnalisés,
  • valeurs personnelles,
  • à toutes les choses qui font de vous, ou de votre service ou produit, quelque chose de différent, de compliqué à expliquer, de difficile à cerner, de moqué par d’autres personnes… ces originalités, ce sont certainement vos forces !

Envie de réfléchir ensemble à ce qui fait de ton business une entreprise unique en son genre, aux mots qui feront la différence dans ta communication, aux facettes à exploiter ? Laisse-moi tes coordonnées pour en discuter !

Démarquez vous de la concurrence sans brader les prix

Rédactrice web passionnée, j'accompagne les projets éthiques et leur donne toute la visibilité qu'ils méritent sur Internet !
Posts created 11

2 commentaires pour “Différenciation : ne faites pas la même chose que vos concurrents

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Envie d’optimiser votre communication ?

Recevez « Les bases du marketing de contenu », des conseils et la liste des packs prêts-à-commander en vous inscrivant à la newsletter. Vous pourrez en plus demander votre AUDIT GRATUIT.

%d blogueurs aiment cette page :