Blogueurs pro

Mon parcours

Je suis blogueuse depuis 2008 : j’ai connu les débuts de la blogosphère, son explosion en francophonie et son évolution vers la professionnalisation.

Après 10 années d’expérience et de production de contenu gratuit, j’ai décidé de donner un nouveau tournant à ma vie en devenant blogueuse professionnelle et rédactrice freelance.

C’est en 2018 que je décide enfin de me prendre au sérieux et de me lancer dans ce projet ambitieux mais excitant.

Première étape : Je prends mon blog au sérieux

Mon blog était, en 2008, un blog mode et beauté tout à fait lambda, bien référencé, avec un certain succès. Mais j’ai évolué pour devenir en bout de course écolo, minimaliste et anti-consumériste. Résultat : un blog en vrac qui présentait beaucoup trop de sujets différents, ce qui a beaucoup freiné mon référencement et perdu ma communauté. La première étape de ma professionnalisation a été de me débarrasser de tous les articles hors-sujet. Dire au revoir à plusieurs années d’articles, et surtout supprimer les articles qui me rapportaient le plus de trafic, mais n’étaient pas du tout dans ma thématique. Mais aussi à repasser sur chaque article, à tester tous les liens pour remplacer les liens morts, à les réécrire (grâce à mes nouvelles connaissances), les corriger, les améliorer. Un par un. Dix ans de blogging. Oui, je l’ai fait !

Cela fait, j’ai suivi une formation de rafraîchissement en SEO, et des dizaines et des dizaines de workshops et formations en ligne, pour créer de nouveaux articles au top !

J’ai également investi un peu plus de temps dans les réseaux sociaux où je voulais gagner des abonnés, mais sans forcer. En effet, au début, je pensais qu’il fallait absolument avoir beaucoup d’abonnés, par la suite j’ai compris que cela ne sert qu’à nourrir son ego et remporter des partenariats avec des marques qui nous considèrent comme un numéro (ou plutôt, comme un nombre de « like »). A l’heure des achats d’abonnés, je ne voulais par rentrer dans la course. Surtout quand, grâce à l’étape suivante, j’ai compris que ce genre de partenariats ne me ferait pas vivre ! Aujourd’hui je vise à qualifier ma communauté plutôt que la faire gonfler à tout prix.

Premier bilan :

  • 200 articles en moins
  • Nombre de visites en augmentation de 53,96% en 4 mois
  • Environ 20% d’abonnés en plus sur Facebook, Instagram et Youtube en 4 mois
  • Diminution importante du taux de rebonds

Deuxième étape : un investissement important mais qui a tout changé

Fin 2018, je sautais le pas et m’inscrivais au séminaire pour blogueurs pro et éthiques organisé par Lucie Paimblanc (Jedeviensecolo.fr / Profession Influenceur). Trois jours riches en enseignements et en rencontres (Lucie de Lucie Minimalise, Benoît de Bonne Gueule, Camille de Camille se lance et autrice du livre Le zéro déchet, Anaëlle de La Révolution des Tortues, E. de Madame Bocal, Marie-Anne de Marie-Anne en 2 mots, Carole de Greener Family et Les lunettes écologiques magazine).

Les principaux enseignements qui m’ont aidée à avancer dans mon projet :

  • Je ne suis pas mon blog – Mon blog est mon entreprise, mon identité n’est pas définie par lui et vice-versa.
  • Je ne suis pas mon lecteur – Mon lecteur n’a pas le même vécu, les mêmes attentes, les mêmes valeurs que moi. Et si moi ça me dérange de voir des pop-up pour une inscription à une newsletter, ce n’est pas nécessairement son cas !
  • Gagner de l’argent n’est pas une mauvaise chose – On peut être éthique, engagé, et gagner de l’argent. C’est même nécessaire généralement pour vivre. Être payé à son juste prix, c’est aussi être éthique, envers soi-même.
  • On ne devient pas riche en faisant de l’affiliation – Surtout dans un domaine éthique ou écologique. Pour vivre de son blog, il faut vendre des prestations sur ou via son site.

Je suis repartie de ce séminaire avec une première ébauche de mon futur tunnel de vente, de la motivation et des idées. Dès mon retour, j’ai mis en place ma newsletter (en janvier 2019, elle comptait déjà +160 abonnés), lancé mon produit gratuit, et quelques mois plus tard mes deux ebooks. J’ai affiné mes pages de vente, et je sais désormais où je vais.

Grâce au produit gratuit mis en place, j’ai récupéré des informations précieuses sur ce que mes prospects recherchent, leurs besoins, leurs préférences. Beaucoup plus efficace qu’un simple sondage sans contexte !

Troisième étape : le changement de plateforme

Fin janvier 2019, je décide de migrer mon blog de Blogger vers WordPress pour avoir enfin la possibilité d’avoir un blog joli et mieux référencé. C’est le deuxième gros investissement dans mon blog. En effet, l’expérience m’a appris qu’il vaut mieux faire appel à un expert que de perdre du temps à vouloir tout faire soi-même. Le temps et l’énergie, c’est de l’argent. A l’heure d’Internet, on peut quasiment tout faire seul, mais le temps et l’énergie dépensés valent parfois plus que la somme à débourser pour réaliser ces tâches.

Je fais donc appel à Sara (Webcreat’in) pour effectuer la migration de mon blog, mettre en place les bases et m’expliquer ce qu’il y a à savoir sur cette nouvelle plateforme que je découvre. Après une semaine, le blog peut être remis en ligne, avec pour objectif de faire décoller son référencement et de m’imposer dans mon domaine !

Quatrième étape : la stratégie et le SEO

En mai 2019, je m’attaque à la stratégie de développement de mon blog et de ma communauté. Après plusieurs nettoyages parmi les articles, je retravaille mes liens et mes méta-descriptions, je fait un travail profond sur mon maillage interne, et je me décide à faire du SEO profond et plus superficiel. Je me donne pour objectif d’avoir retravaillé mes presque 300 articles d’ici la fin des grandes vacances.

A la recherche de liens entrants, je contacte d’autres blogueurs pour rédiger des articles invités sur leurs blogs, et envoie un communiqué à la presse et à d’autres médias pour faire parler de moi et obtenir des liens.

En parallèle, je débute une stratégie de réseaux sociaux. J’investis 1 heure sur Instagram tous les deux jours pour poster des commentaires intéressants et réagir sur d’autres publications, et entretenir mon réseau avec d’autres influenceurs dans mon domaine ou des domaines connexes. J’essaie également de publier des posts qualitatifs maximum un jour sur deux.

Début juin, je mets en place une stratégie semblable sur Facebook. Je réagis régulièrement sur des groupes, en laissant des commentaires intéressants, sans publier mes liens à tout va. En même temps, je lance les discussions à thème sur mon groupe privé, avec chaque mois une nouvelle thématique abordée. Je relance également mon activité sur Youtube. J’envisage timidement Pinterest, mais déjà occupée sur plusieurs réseaux sociaux, je décide de ne pas encore investir trop agressivement dans ce réseau-là.

Followers sur Instagram : moins de 650. Fans sur Facebook, environ 1 100. Membres du groupe privé : à peine plus de 200. Abonnés Youtube : 5 000. Sur le blog, c’est la catastrophe : malgré les redirections et les mots rassurants de la personne qui s’est occupée de ma migration, mon blog a vraiment souffert de sa mise hors ligne pendant une bonne semaine, des quelques redirections ratées et des articles supprimés, puisque je tourne autour des 1 000 visites et 1 500 visiteurs uniques par mois (contre environ 5 000 avant la migration). D’ailleurs, alors, 50% de mon trafic provient des réseaux sociaux (principalement Facebook !), alors qu’un an auparavant, 65% de mon trafic était organique. Cependant, mes articles très bien référencés et qui bénéficiaient de beaucoup de recherches… étaient complètement étrangers à ma thématique principale, ce qui explique aussi ce changement drastique dans mes statistiques. Le but est alors de référencer The Flonicles sur mes mots clés principaux et d’engranger du trafic qualifié !

Contacte-moi !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Tu veux communiquer efficacement sur Internet d’un manière qui te ressemble ?

Reçois « LES BASES DU MARKETING DE CONTENU » en t’inscrivant à la newsletter. Tu pourras également demander ton AUDIT GRATUIT avec des conseils pour améliorer ton contenu sur ton site et tes réseaux sociaux.

%d blogueurs aiment cette page :